Skynet blogs


01/11/2003

Enigme

L'énigme a deux bras, deux jambes, une tête, 65 kilos de vie et 1,72 mètre de haut. Elle est femme.
Elle fut jadis foetus dans le ventre de sa mère mais, elle ne s'en souvient pas. Elle ne vous parlera jamais de "l'après la mort", elle déteste ça. Son énigme est un état. Elle se sent femme.
Après l'évolution, les transformations, l'ascension, il y a cette espèce de plateau. Son visage se couvre peu à peu de rides, ses cheveux se font plus gris et, pourtant, elle se sent égale, marquée seulement par le temps dans son corps et non dans son esprit qui semble s'installer pas à pas dans un mieux-être d'existence et d'humanité. Elle connaît désormais l'amour. Je pense que c'est lui qui l'emmène ça et là dans les méandres du sommet du mont de sa vie. Il colore l'espace et ralentit le temps, à tel point que sa pensée vagabonde joyeusement, en toute liberté.
Y aura-t-il obligatoirement descente après ascension?
Involution, transformations, chute, toujours plus rapide, avant plus rien?
Cette énigme, c'est moi. Je suis une femme.
J'ai deux bras, deux jambes, une tête, 65 kilos de vie et 1,72 mètre de haut, si petite dans le monde mais tellement attachée à lui.
Je veux rester sur le plateau, le paysage est vraiment trop beau.
S'il te plaît, arrête le temps...
 
 
(d'après un mot de l'Hebdo-Jeu)

 



 

Écrit par Hollynx   |     |   |   9 passage(s)

Commentaires

... Dis donc coquin, les transformations du temps prennent du temps!

Écrit par : JeWeL | 01/11/2003

Le temps Puisque tu ne peux pas l'arrêter, saisis-le, chaque fois que tu en as l'occasion.
Reste MON énigme ...

Écrit par : kOOgar | 01/11/2003

Il y a des femmes de pècheurs heureuses jusqu'à leur prochain départ.
mais je vais penser comment venir ici l'exprimer

Écrit par : aramis-dingo | 01/11/2003

Si tu es comme tu décris tu n'attendras pas longtemps avant qu'un coeur t'apporte ce bonheur que tu veux trouver .. mais pas ici

Écrit par : aramis-dingo | 01/11/2003

Pas sérieuse s'abstenir H. 34a, 1m81, div., libre, ch. F/J.F., même profil, lecture, danse classique, claquettes.

Écrit par : sgr12854 | 01/11/2003

... Monte au sommet du monde, il t appartient et la vue est imprenable...

Écrit par : Dyfuca | 01/11/2003

Ca me rappelle... ... ce petit texte que j'avais écrit le 18 septembre :

"Je terminais l’essai de Jean-Paul Krikenzak, Et en dessous c’est le vide, quand surgit Lord Nextime, le teint blafard et des poches sous les yeux : « Ca s’est passé comment, aujourd’hui ? ». Le Lord est de ces damnés somptueux qu’on ne fait pas taire à coups de bottins sur la langue. Il déteste septembre autant que moi le mois d’octobre et ne sort jamais sans son bic Mont-blanc qu’il fait tourner de ses doigts filiformes.

J’aurais pu lui répondre simplement, d’un simple « Très bien, et toi ? » ou par une succession de faits mais de grands bruits vinrent du dehors – des ambulances, des cris. Nous sortîmes et je vis, au pied de la montagne, le corps inerte de Jean-Paul Krikenzak, philosophe alpiniste."

Je ne pense pas que tout le monde soit destiné à tomber.

Écrit par : wink | 02/11/2003

Trop jeune ... Tu n'as pas connu le président américain Gerald Ford. Y savait pas marcher et mâcher un chewing gum en même temps. On a fait trois long-métrages de ses gamelles ... Il a même dégringolé de la passerelle d'Air Force One. Un cauchemar pour ses gorilles !

Écrit par : k%gar | 03/11/2003

... Le père de Henri ?

Écrit par : Dyfuca | 03/11/2003

Les commentaires sont fermés.