Skynet blogs


21/12/2003

Eclipse

"Ok, midi plein, mercredi à l'arrêt de bus. Bien sûr... Pas de problème. Je t'embrasse. Bye!"
La jeune fille, un sourire aux lèvres, déposa délicatement le combiné sur son support. Le miroir qui lui faisait face lui renvoya une image pour le moins inhabituelle car jamais son visage ne s'éclairait de la sorte. D'un tempérament réservé, on la disait hautaine, orgueilleuse, froide. Ne s'était-on jamais posé la question de savoir si elle avait quelqu'un à qui sourire? Aujourd'hui, sa bouche figée s'entrouvrait et ses yeux plissés d'incertitude s'émerveillaient d'un futur probable. Elle avait rencontré Stéphane et Stéphane avait su inonder son existence de lumière. Pour la première fois de sa vie, Laura était heureuse. Un instant de bonheur sur vingt ans gâchés à l'attendre.

A quatre kilomètres de là, un jeune homme poussa un cri de joie, tandis que d'un geste brusque, il laissait retomber le combiné du téléphone sur son socle. "Wouaw, elle a accepté un tête-à-tête! Enfin, j'ai réussi à l'apprivoiser. Je l'ai troublée, je le sais, je l'aime! C'est fou! C'est fort! C'est génial! Oh, Laura, Laura, que n'est-on pas déjà mercredi." Stéphane n'avait pas besoin d'un miroir pour découvrir qu'il rayonnait de bonheur. Rouge d'excitation, il dût oter son tee-shirt, tant il transpirait. Son corps jeune, musclé et bronzé rêvait déjà de l'allure de celui de Laura, toute en angles, en froideur et en pâleur. Il arrondirait ses angles, il assouplirait son être, il réchaufferait son corps jusqu'à lui rendre les pommettes roses. Roses de vie, rose de désir, roses d'amour. Les deux jours qui suivirent l'appel téléphonique de Stéphane furent interminables. Puis, mercredi arriva sur la pointe des pieds. A midi plein, comme convenu, Laura descendit du bus.

Stéphane, sans l'ombre d'un doute, s'approcha d'elle et lui posa un chaleureux baiser sur la joue. Le charme discret de la jeune fille était bien plus perceptif sur le bord de cette route de campagne que dans l'auditoire de bio. Ils marchèrent en silence le long de l'accotement avant d'emprunter un petit chemin conduisant aux champs tout proches. Stéphane attira à lui le regard de Laura. Ses yeux formaient comme des petits croissants dans la lumière de cette belle journée d'août. Le jeune homme ne put résister à tant de beauté et il l'embrassa fougueusement. Surprise par cette audace subite, Laura fit un bond en arrière. Elle l'avait tant désiré,ce baiser, qu'au moment précis où elle le recevait, elle s'y refusa.
 
Stéphane ne comprit pas ce qui se passa ensuite. Le jour se fit nuit, le bruit se fit silence, soudain, son coeur se mit à battre à ses oreilles et son souffle se fit plus fort. De plus en plus fort.
Lorsqu'il reprit ses esprits, le soleil luisait à nouveau dans le ciel et Laura gisait à ses pieds, morte.

C'était le 11 août 1999, ce jour-là, le soleil avait rendez-vous avec la lune. La dernière éclipse du siècle...



Écrit par Hollynx   |     |   |   5 passage(s)

Commentaires

... Au-delà du miroir...

Écrit par : dyfuca | 21/12/2003

Beau thème ... ;-)) J'ai posté une de tes photos de notre trip à NY l'an dernier ...
Très beau shot !
k%

Écrit par : k%gar | 22/12/2003

Donc, ils sont passés de midi plein à minuit plein, en somme?...

Écrit par : Henri | 22/12/2003

Comme dirait l'autre "Mais... Tanguy... je ne vois rien... Non... je ne vois rien"
(système requis : accent de Seraing)

Écrit par : wink | 23/12/2003

... ...mais la lune ne le voit pas et le soleil l'attend...

Écrit par : sioran | 23/12/2003

Les commentaires sont fermés.