Skynet blogs


29/02/2004

Ponctuation

Point rencontra Poing et ce dernier lui tapa sur le nez. Cela lui donna l'air d'un point-virgule mais ce ne fut point le point final de leur aventure. Le regard en point d'interrogation, il n'en revint pas mais mit un point d'honneur à ne pas riposter, le coquin ayant tourné le coin.
Point, tout en rondeur, regarda ses mains: deux mains, dix doigts mais impossible d'en faire des poings. Qu'ils plient ou qu'ils se nouent, ses doigts restaient aussi raides que des points d'exclamation.
Le lendemain, Point les mains sous les bras, revint au point d'impact de la veille: plus de Poing, rien. Jouant avec ses mains, il s'impatienta. Il s'impatienta si bien qu'il ne vit point le temps passer et le surlendemain, plus de mains, plus de poings car était née la parenthèse.
Point, tout étonné, n'en crut pas ses yeux : ses mains devenues courbes, quelle aventure!
C'est à ce moment qu'apparut Poing. Celui-ci ricana quand il aperçut Point puis, il analysa point par point la nouvelle situation. Il tapa du poing sur le mur, tant il la trouvait drôle, ce qui ne plut pas à Point qui bondit les deux mains  (pardon: les deux parenthèses) en avant.
Point d'hésitation, point de remords, il enferma Poing dans son étau. Poing ruait poings et pieds liés mais il ne put se libérer.
 
Ne voyez aucune morale à cette histoire, il n'y en a point.
C'est l'histoire de deux points qui ne voulurent pas finir en tréma, écrite de ma main, le poing en poche avec entre parenthèses mon humour et ma joie.


Écrit par Hollynx   |     |   |   10 passage(s)

Commentaires

... touches à rien .. je lis .. rires !

Écrit par : BloodFlowers | 29/02/2004

J'ai lu .... Point de bon dimanche sans lire Hollynx .. je mets point final avec un grand sourire ... point .
:-)

Écrit par : BloodFlowers | 29/02/2004

Ma dis donc, Saperlipopette, je crois que tu es né pour l'impro, n'y as tu jamais pensé? On peut te dire n'importe quoi et hop c'est parti! Aaah, le talent, ça n's'explique pas! Bon we à toi!

Écrit par : ptitanne | 29/02/2004

... Un Raymond Devos sommeille en toi, j'ai beaucoup apprécié... bon dimanche à toi...

Écrit par : Nicolas | 29/02/2004

Que des bons points ... J'aime beaucoup tes textes.
Après bien des hésitations, je me lance aussi.

Écrit par : Azero | 29/02/2004

... Tout est point de départ pour qui sait réunir les pointillés en point de chute...

Écrit par : dyfuca | 29/02/2004

... -Azero, voilà un bon point de départ... On attend la suite. A bientôt.
-Dyfuca, je les avais oublié ces pointillés, chuuut!
-Nicolas, j'adore Devos.
-Ptitanne, impro mais cela demande parfois beaucoup d'effort car certains mots me sont peu inspiration mais j'aime les défis. Encore!
-BloodFlowers, désolée pour le blocage. Rires communicatifs!
En résumé: bonne semaine à tous...

Écrit par : Hollynx | 01/03/2004

c'était pas trivial ça ? Un Raymond Devos sommeille en toi ...

points de suspension

Écrit par : xian | 01/03/2004

et l'histoire du bout du bâton de quel bout ???? et si je veux un bout j'en aurai combien ...??? et combien restera-t-il de bouts à l'autre bout ...
enfin c'est pas comme le bout du tunnel.. cela dépend par où on le prend

Écrit par : aramis-dingo | 01/03/2004

... Toujours un plaisir à te lire....

Écrit par : movida | 01/03/2004

Les commentaires sont fermés.