Skynet blogs


18/12/2004

Majorité

Le temps t’a donné 18 ans. Ils se collent à ta peau, derrière chaque brin de barbe, devant chaque heure qui passe. Tu t’observes dans ce miroir, tu y vois l’enfant d’hier, tu y cherches les traits de ta mère, les souffrances de ton père et les marques de jeunesse, plus loin, ce matin.
Le temps t’a donné 18 ans. Responsabilité nouvelle, futilités de l’existence disparues en une nuit.
Ce jour est un autre jour, il saura faire de toi ce que tu attends car tu y mettras du tien et tu deviendras un homme, devant ce miroir sans mémoire qui, chaque matin, te reflète différent.

Écrit par Hollynx   |     |   |   10 passage(s)

Commentaires

????? En ..."vacances" ????? Bisous

Écrit par : just-de-passage | 18/12/2004

°°° Tendre, émouvant... Beau tout simplement

Écrit par : Neige | 18/12/2004

Bonsoir Neige, bonsoir Just-de-passage Je pense qu'on est tous passés par là : le miroir et puis, la réalité de cet état d'adulte.
Moi, j'en ai pris conscience un matin, voilà le pourquoi de ce texte que j'écris au masculin parce que j'aime écrire ainsi et puis parce que cela doit être encore plus flagrant avec les premiers poils au menton.

Des vacances ?... Pas encore ! Dernière ligne droite avant une semaine, après la Noël. On s'accroche !

Écrit par : Hollynx | 18/12/2004

Réalité ... Avec 38 années supplémentaires !
Comme le temps a passé.
Tu viens me le rappeler.
Les cheveux ont blanchi.
La barbe elle aussi.
Mon corps a vieilli.
Mais mon coeur s'est assagi ...

Bon dimanche à toi Chère Hollynx.
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 19/12/2004

ah...! comme le temps a passé...avoir 18 ans...j'avais tellement aspiré à atteindre cet âge. Et puis, finalement il n'a été que le début d'une longue ascension vers l'âge adulte...atteint?
Nos enfants prennent le relais. Avec la même impatience!

Merci de ton passage Hollynx ;)

Écrit par : petrouchka | 19/12/2004

**** Texte très tendre, que de souvenirs.Oh, pouvoir faire une marche arrière....
Bonne soirée
Bisous

Écrit par : Majo | 19/12/2004

futilités de l’existence disparues en une nuit... une seule?
De temps en temps elles reviendront chatouiller l'âme quand la merveilleuse gravité de la vie viendra s'accrocher à ses cheveux... pour ne pas devenir trop sérieux...

bisous, et bonne semaine!

Écrit par : chtitanne | 19/12/2004

... Marche arrière ? Pas envie, moi !
Chaque période a son charme et, plus j'avance, plus j'aime la vie.
Qui c'est qui a dit que j'étais pessimiste... :-)

Écrit par : Hollynx | 20/12/2004

... à 18 ans, j'étais encore loin d'être un homme... plutôt encore un enfant...

Écrit par : carpe diem | 21/12/2004

:-) ce miroir sans mémoire qui, chaque matin, te reflète différent...
et te dit "vis le présent"
:-)

Écrit par : tgtg | 21/12/2004

Les commentaires sont fermés.