Skynet blogs


15/01/2005

Cerf-volant

Sur la plage, un enfant joue avec un cerf-volant. Le vent, son complice, fait virevolter le jouet qui semble s’abandonner aux joies et aux caprices du petit garçon. C’est le plus beau cerf-volant aux alentours. D’une finesse sans pareille, il a les armatures légères et de petits nœuds rouges, sur les côtés, qui battent les airs. Une longue queue jaune aussi, qui ne cesse d’onduler à qui mieux-mieux, à chaque changement de direction.
L’enfant lâche de la ficelle et le cerf-volant, profitant de cette liberté toute relative, monte, monte, monte, entraînant presque dans son ascension le gamin, dont les rires font écho aux claquements du tissu du jouet. Encore, encore.
Le garçon, les bras tendus, court sur le sable humide afin de profiter davantage encore de la traction du lien qui le relie à ce losange, de plus en plus petit, de plus en plus flou, de plus en plus fou. Puis, il le ramène d’un frénétique mouvement de moulinet, jusqu’à ne plus voir que ses yeux noirs emplis du reproche d’ainsi le ramener à lui.
L’enfant perçoit-il sa détresse, qu’à nouveau il lâche du leste ?
Et le jouet de profiter encore une fois de la musique de la brise, de la danse du vent, des horizons hauts. Plus haut, plus haut.
Les rires de l’enfant. La légèreté du cerf-volant. Le bonheur, tout simplement.
Soudain, le petit garçon s’immobilise. Il s’aperçoit que, la corde tendue, le jouet est capable de planer sans son aide. Il l’observe et le petit losange, là-bas, semble l’observer aussi. Le gamin comprend. Il ne joue plus à présent, il regarde, il pense. Il ne bouge pas.
Il ne se passe rien. Le temps paraît s’être arrêté et l’enfant libère la ficelle.
La toile se détend, l’espace d’un instant, le jouet bat de l’aile, une fois, deux fois, perd de l’altitude, se redresse et repart en une valse souple et apaisée.
Les rires ont fait place aux sourires. Le calme a remplacé les soubresauts. La violence de l’ascension n’est plus qu’un équilibre serein.
Ce doit être ça, la liberté…

Écrit par Hollynx   |     |   |   12 passage(s)

Commentaires

Bravo!!!! Tu apprends vite et bien ???
La liberté de ce cerf-volant je crois moi aussi l'avoir atteinte !
Je te souhaite un bon et doux WE

Écrit par : Majo | 15/01/2005

:-) Pour Majo... Toi, tu lis bien entre les mots !

Alors, raconte... et ce petit resto liégeois ?

Écrit par : Hollynx | 15/01/2005

Petit coucou... Nocturne.... C'est drôle ...au fur et à mesure de ma lecture ...je sentais comme cette approche du mot fin qui allait rimer avec "liberté" ... Très beau !!! très très beau! Merci!

Écrit par : just-de-passage | 16/01/2005

... petit passage ce dimanche sur ton blog... bonne journée...

Écrit par : carpe diem | 16/01/2005

Un petit bonsoir... Floconneux en venant lire tes belles histoires...

Écrit par : Neige | 16/01/2005

Je pense ... que chacun de nous est une ficelle, ficelle que nous guidons selon les moments et nos humeurs. Et nous sommes également ce cerf-volant qui plane, qui stagne, qui prend de l'altitude et qui quelquefois s'écrase au sol. Et toute notre vie, nous restons l'enfant, qui apprend, qui va de l'avant ou qui demande réconfort à maman. Ainsi va la vie, à nous de bien la mener, de bien la guider, en tirant les ficelles, celles qui sont cadeaux. Comme dans les fêtes foraines ...celles qui nous font sourire dès notre plus jeune âge. Car elles nous rendent libres.

Ton texte est un moment magique Hollynx. Suavité que tu nous fait partager. Merci à toi juste pour cela.
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 16/01/2005

Merci pour vos passages, coucous, mots et idées sur ce sujet : j'aime quand mes textes vous plaisent, vous rappellent des souvenirs ou vous inspirent... Bises à tous !

Écrit par : Hollynx | 17/01/2005

Simplement Venue te dire merci pour ta gentillesse.
Bisous

Écrit par : Aurélia | 17/01/2005

... Cet instant suspendu où l'un regarde l'autre dans sa liberté atteinte, où tout se joue: la fin, le commencement, c'est là que naît le choix de partir, de revenir... en toute liberté.
J'ai bien aimé que tu abordes ce moment, Hollynx.
Merci.

Écrit par : Nortine | 18/01/2005

:-) Tout le plaisir est pour moi : partager un petit moment avec vous...

Écrit par : Hollynx | 18/01/2005

Super resto.... Super sympa... super liégeois en plus nous l'avons fait découvrir à des amis français et nous braves gens de la Cité les avons séduits!!!!!!
A d'autres adresses ?!?

Écrit par : Majo | 19/01/2005

Majo, Adresses suivent...

Écrit par : Hollynx | 19/01/2005

Les commentaires sont fermés.