Skynet blogs


20/03/2005

1973, solfège

Svelte et attirant l’attention, chevauchant allégrement la portée de la partition, la clef de sol fait agrément.
Les poings serrés, la tête haute, elle conduit la gamme toute entière à travers l’instrument de musique et les fausses notes du musicien à la voix chaude.
Les blanches et les noires, deux par deux ou solitaires, suivent les déboires d’un chef à l’allure un peu trop fière.
Malgré eux, tous trébuchent et tombent, se relèvent et suivent, peu sûrs, la route que suit leur supérieur.
Arrivés au terme de leur voyage, petits et grands, noires et blanches posent le pied à terre et un peu tristes, chantent.
Ils chantent tous ensemble l’hymne à la gloire pour un chef qui, sans comprendre, n’a pas su faire demi-ton.

Écrit par Hollynx   |     |   |   6 passage(s)

Commentaires

Cette fois-ci je laisse une trace de moi... juste pour dire que j'adore ce texte...un réel plaisir de me promener dans ton univers...
A bientôt

Écrit par : elfarranne | 20/03/2005

Merci Elfarranne, je prends également beaucoup de plaisir à les écrire. Bon dimanche à tous...

Écrit par : Hollynx | 20/03/2005

Rien à faire J'ai toujours eu horreur du solfège... mais ce texte est vraiment chouette.
Gros bisous à toi, et une très bonne semaine!

Écrit par : Aurélia | 21/03/2005

je vois que tu es toujours là il es des noms que l'on oublie pas, même si parfois on reste sans venir ..

Écrit par : aramis-dingo | 21/03/2005

Joooooli ... Quelle inspiration sans demi-ton !
J'aime énormément venir te lire.
Bisous.
Jean-Pierre

Écrit par : L'esthète | 21/03/2005

Au risque de me répéter : merci pour vos petits mots

Écrit par : Hollynx | 21/03/2005

Les commentaires sont fermés.