Skynet blogs


17/08/2005

Souvenir

J’ouvre la boîte.
Une petite boîte bleue, jadis écrin d’un quelconque bijou. Je l’ai découverte l’autre soir, au fond d’un tiroir. J’en avais oublié l’existence jusqu’à ce jour où je la retrouve avec une joie intense.
Elle me semble familière et étrangère à la fois, une impression mélancolique, baignée d’un bonheur d’amertume.
C’est une toute petite boîte dans laquelle se trouve, couchée en spirale, une mèche de cheveux. Une boucle blonde, endormie à jamais depuis tant et tant d’années.
Pour elle, le temps s’est arrêté, elle n’a vécu que quelques ans, sans avoir à affronter la marque des époques. Elle n’a connu que l’amour de mes parents, la joie de mes jeux d’enfant, mes lectures d’images et mes chansonnettes câlines.
Elle est là, vierge de tout, brillante et soyeuse, intemporelle et inerte et ne connaîtra jamais la maturité et la grisaille, ainsi protégée dans son coffret, pour l’éternité.
Une existence sans espace et sans temps. Une vie sans vie. Je la regarde avec le plus grand respect.
Je referme la boîte.

Écrit par Hollynx   |     |   |   11 passage(s)

Commentaires

Très beau texte, plein d'émotion ...

Écrit par : PhiL | 18/08/2005

:-) C'est parce que cette mèche de cheveux existe vraiment...

Écrit par : Hollynx | 18/08/2005

Protégée de la décrépitude pour l'éternité, un souvenir qui renaît à chaque ouverture de l'écrin... Qui ne l'a pas fait?
Dans une petite boîte laquée de noir, ornée d'une miniature persane, reposent quelques dents de lait de mon fils et à chaque fois, je m'étonne: Si petites et fortes à la fois dans leur fragile aspect...!
J'aime ces textes que tu écris dans la nostalgie du souvenir, comme un voile qui nous caresse, surgi du passé... Tu le fais avec talent.

Écrit par : Nortine | 19/08/2005

... Qu'ajouter à de si beaux mots ?
Merci. Tes visites sont toujours les bienvenues et me font plaisir.
J'ai moi aussi des dents de lait dans une autre boîte...
Ne crois pas que je sois nostalgique du passé. J'aime m'y plonger, tout simplement, à certains moments.
Le passé est le passé et c'est le présent que je préfère mais je ne peux nier qu'il m'a construite.

Écrit par : Hollynx | 19/08/2005

Le temps, le temps qui s'écoule ... n'efface pas ce que nous avons enfoui dans les profondeurs de notre boîte crânienne. Une musique, une photo, un écrin ...et subitement, tant de souvenirs frappent à nouveau notre esprit.
La vie est faite de petites et de grandes surprises. Et la mienne ce soir, c'est l'émotion de te lire ...simplement.
Bisous et merci pour ce texte prenant.
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 19/08/2005

Bonjour Jean-Pierre, le temps qui passe et les souvenirs, deux thèmes chers à beaucoup. A moi, tout particulièrement.
Merci de ta visite, à bientôt.

Écrit par : Hollynx | 20/08/2005

une mèche de cheveux ... j'en possède deux qui ne me quittent jamais .. se souvenir, ne pas oubler, même quand cela fait mal, sont les signes des coeurs sensibles et fidèles aux choses de la vie ...

Écrit par : aramis-le-rimailleur | 20/08/2005

merci pour ton appréciation en effet, le bois et la pierre sont reliefs ....
Un des éléments central en ecorce fait au moins 10cm de large.
cela ne se voit pas bien dans l'image que j'ai postée.
J'aime mélanger ainsi matière, dessin et peinture ..
mais tout le monde n'aime pas .. ou n'apprécie pas

Écrit par : aramis-dingo | 20/08/2005

j'ai le même genre de boîte ... et d'émotions....et je ne siuis pas la seule :-)

Écrit par : tgtg | 22/08/2005

On en découvre tous les jours .... Comment est-ce possible que je ne sois jamais passé chez toi ?
Je ne le saurai jamais.
Tes textes sont superbes.
J'aime beaucoup.
J'y suis, j'y reste ! En tout cas je reviendrai !

Écrit par : le Râleur.na | 22/08/2005

Bienvenue chez moi, le Râleur.na :-)
Ben oui, j'ai trois blogs + un tiers de Liège-Urbain. De quoi m'amuser avec les mots, les images et les événements...
A+

Écrit par : Hollynx | 22/08/2005

Les commentaires sont fermés.