Skynet blogs


15/12/2005

La chaîne



Coupez-moi cette chaîne, je veux sortir !
Arrachez-moi ce lien, je veux entrer !
Quelques anneaux rouillés et tout est condamné, l’entrée comme la sortie.
Il ne nous reste que la liberté de regarder.
Regarder le temps qui passe.
Regarder le temps qui lasse.
Regarder le temps qui casse.
Coupez-moi ce lien !
Arrachez-moi cette chaîne !
Quelques anneaux rouillés, qu’à force d’observer, on ne voit pas tomber…

Écrit par Hollynx   |     |   |   6 passage(s)

Commentaires

Très joliment dit... Tes mots murmurent comme le vent des marées... doux balancement des sons...

Écrit par : Nortine | 16/12/2005

je n'ai jamais eu le courage de couper mes chaines ...!!!!!

Écrit par : aramis-dingo | 16/12/2005

A faire ou pas... Il y a des chaines si lourdes qu'il faut s'en débarrasser dès que possible et d'autres si légères que leur poids ne pèse pas plus qu'une simple amitié.
@+
ps:je n'aime pas les chaines- symboles de torutre!

Écrit par : aeraine | 16/12/2005

Chaînes... ...... et/ou pas chaînes la prison intérieure demeure. Une fois la première cassée c'est le commencement de la découverte sans fin...

Écrit par : Le pèlerin vagabond | 18/12/2005

Il n'y a que dans le coeur que l'on porte des chaînes

Écrit par : xian | 19/12/2005

A méditer, tout ça... Toutes vos réflexions me touchent de par leur authenticité.
Tentons sans cesse avant tout d'être nous...

Écrit par : Hollynx | 19/12/2005

Les commentaires sont fermés.