29/09/2006

OUPS !!!

Mon skin perso ayant disparu mystérieusement, j'ai pu récupérer mes textes afin de les replacer dans ce skin de base, en attendant reconstruction d'un nouveau tout beau tout neuf. A moins que l'ancien ne redevienne fonctionnel par miracle.
Allez, ça ira mieux demain...

Nous voici demain, ou plutôt après-demain : je vous présente mon nouveau skin ! Qu’en pensez-vous ? Moi, je le trouve plus moderne, plus dynamique aussi.
Allez, on continue…

Voyez-vous le gif à gauche de ce texte ? Il semblerait que les utilisateurs d’Internet Explorer ne l’aient pas. Même chose avec l’illustration de "L'oubli".
Mon blog serait-il la proie d'un mauvais esprit ?

Écrit par Hollynx   |     |   |   7 passage(s)

28/09/2006

La page blanche


J’ai regardé vers le large : la mer et le ciel s’épousaient.
J’ai regardé le ciel, il était bleu et la mer lui rendait le même bleu parfait. J’avais emmené mon stylo mais l’encre était noire. Alors, je n’ai rien écrit de peur de voir apparaître des nuages.

Une fois rentrée au port, j’ai voulu reprendre mon stylo mais je l’avais égaré. Alors, j’ai regardé vers le large et j’ai vu apparaître un oiseau blanc. Il a frôlé mes cheveux et je l’ai regardé s’éloigner. Il volait vers les terres en emportant les secrets de la mer. Alors j’ai fait comme lui, emmenant ma page blanche…

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)

15/09/2006

En vacances




Une semaine de vacances, quelle chance ! Du repos au bord de l'eau, des excursions, des gueuletons, du soleil, et puis la mer. J'emmène mon bloc et mon stylo pour mettre tout ça en mots et partager avec vous dès mon retour mes souvenirs, mes plaisirs, mes coups de coeur et mes impressions.
Je vous donne rendez-vous aux alentours du 23 septembre.

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)

14/09/2006

L'oubli

Une paire de lunettes abandonnée sur une table de café. Un journal ouvert sur un banc du parc public, effeuillant au vent ses derniers articles. Un trousseau de clefs figé dans la serrure d’une porte fermée, une pièce de dix cents au fond d’une poche, un mouchoir au creux d’un fauteuil, un enfant à la grille d’une école, un être cher seul dans un cimetière sans âge.
Tous ces objets oubliés, tous ces êtres négligés ont le point commun d’avoir compté pour nous, un moment, un jour, une saison, toute une vie.
Ne laissons pas le vide s’emparer de ces choses et de ces personnes, restons vigilants de toujours les avoir au fond de soi.
Les lunettes sur le nez, le journal sous le bras, les clefs à la ceinture, les dix cents dans le porte-monnaie, l’enfant par la main et le défunt dans mon coeur, je traverse la rue et je rentre chez moi, l’esprit tranquille…

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)

10/09/2006

La différence




La différence, quelle importance ?
L'essentiel est de s'aimer en tout sécurité et de faire ensemble le plus beau chemin :
celui de l'Amour...

Écrit par Hollynx   |     |   |   4 passage(s)