Skynet blogs


24/11/2006

Claire-obscure

Il était une fois un carnet à spirales. Une petite fille l’avait ouvert à la première page et y avait dessiné la vie comme elle la voyait avec ses yeux d’enfant. Puis la petite fille avait grandi avec toujours, à ses côtés, le carnet qu’elle avait trouvé. Au fil des ans, elle ne cessa de tourner chacune de ses pages afin d’y déposer secrètement ses joies, ses peines, ses interrogations, ses colères et ses incertitudes, aussi.

Le hasard de la vie fit, qu’un soir, on se croisa, elle la petite fille devenue femme et moi, la femme si petite fille encore. Elle me parla beaucoup de son carnet de vie mais jamais elle ne m’en dévoila une page entière, elle se contenta de l’entrouvrir à plusieurs reprises jusqu’au jour où, avec amertume, je lui fis remarquer qu’il restait bien peu de pages à remplir.
Elle haussa les épaules. Peu lui importait, l’essentiel n’était-il pas rempli ? Chaque page avait été complétée puis tournée, à présent, elle pouvait le refermer sans regret.
On passe, on trace, on dépasse…
Souvent, elle tenta de me persuader de faire pareil. Elle s’étonna de mon envie de relire certains chapitres, elle s’amusa de mes craintes, s’attaqua fermement à mes peurs et s’énerva parfois de mes doutes.
On passe, on trace, on dépasse…

Puis vint le moment où elle décida d’inscrire le mot fin à son recueil. Je n’étais pas prête, j’en voulais encore moi de ces dessins, de ces mots, de tout ce que j’apercevais au travers des pages de ce carnet à peine entrouvert et qui nourrissait mon âme. Mais elle avait choisi de refermer le bouquin, de tourner les talons et de partir comme elle était arrivée en laissant, dans ma mémoire, ce carnet à spirales que j’aperçois là devant moi, prêt à recevoir mes joies, mes peines, mes peurs, mes interrogations, mes colères et mes incertitudes, aussi afin, qu’un jour, moi aussi j’y appose en toute sérénité le mot fin.

Il est un carnet à spirales. Il n’y a plus de petite fille mais tant de pages à partager encore…

Écrit par Hollynx   |     |   |   3 passage(s)

Commentaires

je n'écrirai jamais le mot FIN dans mon carnet ... je ne connaîtrai pas ma fin ...
et lorsque je l'aurai trouvé ...
je ne pourai plus écrire ce mot "FIN"
...
amitiés

Écrit par : aramis-le-rimailleur | 26/11/2006

Et tant... ...d'émotion...
@+

Écrit par : aeraine | 30/11/2006

à propos de "claire obscure" quelle belle histoire et quelle belle photo,
quelle coïncidence aussi pour moi qui publie chez lulu.com un roman intitulé "claire obscure", journal d'une disparition amoureuse.
amitiés,
philippe pilato

Écrit par : philippe pilato | 04/07/2007

Les commentaires sont fermés.