28/11/2007

Une feuille de papier

La vie ne serait-elle qu'illusion ?
Ne suis-je donc que cette feuille de papier ?



Je suis la page blanche où le stylo du temps écrit en lettres bleues ma destinée, sans jamais se soucier de mes moindres désirs. C'est pourquoi, je pars à la découverte de l'espace, ma seule façon de dire : je suis moi ! N'essayez pas de me retenir, ne tentez pas de me suivre, vous vous perdriez dans les méandres de mon imaginaire...

Écrit par Hollynx   |     |   |   0 passage(s)

18/11/2007

Balade pour une vie

Missing image

Si tu as les sens en automne, le corps en hiver, l'esprit au printemps et le moral en été, tu es le plus heureux des hommes. Profites-en, la route est si longue et tes pas si petits.
Regarde, écoute, goûte, sens et touche sans modération tout ce que la vie et le monde t'offrent. Accélère le pas, cours vers les choses qui t'entourent.
Remplis ton corps de ces sensations et ton esprit de ces expériences à nulles autres pareilles afin d'aller toujours plus loin, sans te retourner sur le chemin, ta besace toujours plus lourde et ton coeur toujours plus riche.
Le sourire aux lèvres, reprends ton souffle après le raidillon, ralentis ta marche à la première descente mais jamais ne t'arrête car la vie est si belle quand on prend la peine de s'y promener.

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)

11/11/2007

Et Dieu créa la femme

Une vidéo magnifique à voir et à revoir sans modération.



Je suis née fille, j'ai grandi fillette et je suis devenue femme.
Que serai-je demain et après-demain ?
Je resterai une femme, les cheveux gris et les rides sur le front, cela masquera mon visage mais féminin, il restera.
Je suis née femme et je le resterai pour l'éternité, comme toutes ces femmes à travers les peintures des plus grands.

Si j'avais été homme, le monde aurait-il tourné autrement ?

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)

07/11/2007

Tricoti-tricota

Missing image


Tricoti-tricota font les aiguilles de la vieille dame qui tricote depuis des heures au coin du feu. Son esprit vagabonde du passé au présent, tandis que ses doigts noueux composent le futur. Un point à l'endroit, un point à l'envers, sans jamais se tromper, sans jamais se lasser. Ses yeux usés d'avoir trop regardé la vie n'ont pas besoin de guider ses mains qui connaissent par coeur le refrain. Tricoti-tricota.

Dans le présent, elle change de pelote puis ses pensées filent dans le passé, sans que fil n'ait le temps de s'effilocher. Elle en a tricoté des chaussons, des mouffles, des écharpes ou des châles en triangle ! Elle en a mêlé des brins de laine, des couleurs, des matières et des mailles ! Tricoti-tricota.

Jamais ses phalanges ne se fatiguent, passant du fil à l'aiguille et de l'aiguille au fil sans le moindre froncement de sourcil, sans le moindre hochement de tête. Un rang, deux rangs, une maille à l'endroit, une maille à l'envers. Sans espérer, sans compter, elle tisse un futur sans but et retricote un passé sans regret.

Au bout d'un moment,le feu devient moins puissant et la chaleur moins confortable. Le rythme des aiguilles semble moins soutenu et les mailles bien moins serrées. La laine est moins tendue et le dos de la vieille plus voûté. La fatigue s'empare doucement du décor ou le tricoti-tricota n'ose plus que murmurer. Une maille encore, puis une seconde et enfin une dernière mais celle-ci trébuche entraînant dans sa chute un chapelet d'autres.
La vieille dame soupire. Elle ôte ses lunettes et dépose le tricot sur la tablette. Tricoti-tricota ne résonne plus dans la pièce que l'obscurité envahit soudain.
Seul un bruit de pas se fond dans la nuit...

Écrit par Hollynx   |     |   |   1 passage(s)

04/11/2007

De vie et de mort...

Écrit par Hollynx   |     |   |   0 passage(s)