Skynet blogs


16/10/2010

Le détour

Missing image

Il avait toujours envisagé sa vie comme un long chemin rectiligne, parfois pentu mais très souvent plat. Il s'y promenait les bras ballants, un pas puis l'autre, sans jamais se retourner.
Sur les bas-côtés, il découvrait ci et là de bien belles choses et s'y attardait, à l'occasion. Il n'avait pour bagage qu'un petit sac sans formes où il glissait de petits souvenirs glanés au fil des jours.
C'était un solitaire. Il avait bien emboîté le pas d'un ou l'autre marcheur mais sans plus.

Un matin, il décida de ralentir le pas, un peu las. Il prit alors un raccourci, juste sur la gauche, sans trop savoir pourquoi. Cette bifurcation l'amena face à une rivière. Il la reconnut sur le champ : jadis il y avait trempé les pieds. Aussitôt, il se déchaussa et s'y enfonça jusqu'à la taille, ce qu'il n'avait jamais osé faire auparavant.
Il fut surpris de l'effet salutaire que cette eau fraîche apportait à son corps fatigué. Il était bien, en toute complicité avec cette amie d'autrefois que jamais il n'avait oubliée, malgré les kilomètres de route qui les avaient séparés durant des années.

Il resta de longues minutes à profiter du bienfait des remous du cours d'eau puis il enfila à nouveau ses chaussures de marche.
Il reprit la route, le sourire aux lèvres et dans le coeur, l'espoir de pouvoir suivre la rivière le plus longtemps possible.

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)

Commentaires

Je suppose que c'est ce merveilleux texte que tu me dédie. Et même, si non, il me va comme un gant!!! Je m'y retrouve, je m'y mire...J'y suis moi.
Merci
trisous

Écrit par : aeraine | 20/10/2010

C'est bien le gant que j'ai tricoté pour toi et puis, quelques autres aussi :-)
A bientôt, bisou.

Écrit par : Hollynx | 20/10/2010

Les commentaires sont fermés.