16/10/2010

Le détour

Missing image

Il avait toujours envisagé sa vie comme un long chemin rectiligne, parfois pentu mais très souvent plat. Il s'y promenait les bras ballants, un pas puis l'autre, sans jamais se retourner.
Sur les bas-côtés, il découvrait ci et là de bien belles choses et s'y attardait, à l'occasion. Il n'avait pour bagage qu'un petit sac sans formes où il glissait de petits souvenirs glanés au fil des jours.
C'était un solitaire. Il avait bien emboîté le pas d'un ou l'autre marcheur mais sans plus.

Un matin, il décida de ralentir le pas, un peu las. Il prit alors un raccourci, juste sur la gauche, sans trop savoir pourquoi. Cette bifurcation l'amena face à une rivière. Il la reconnut sur le champ : jadis il y avait trempé les pieds. Aussitôt, il se déchaussa et s'y enfonça jusqu'à la taille, ce qu'il n'avait jamais osé faire auparavant.
Il fut surpris de l'effet salutaire que cette eau fraîche apportait à son corps fatigué. Il était bien, en toute complicité avec cette amie d'autrefois que jamais il n'avait oubliée, malgré les kilomètres de route qui les avaient séparés durant des années.

Il resta de longues minutes à profiter du bienfait des remous du cours d'eau puis il enfila à nouveau ses chaussures de marche.
Il reprit la route, le sourire aux lèvres et dans le coeur, l'espoir de pouvoir suivre la rivière le plus longtemps possible.

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)

08/10/2010

Penser ou ne pas penser ?

Il m'arrive de penser à ce que je n'ai pas accompli. Parfois, il m'arrive d'accomplir ce que je n'avais pas pensé.
Et puis, il m'arrive d'accomplir ce que j'avais pensé. Je me demande ce qui est le meilleur...

Ce matin, je n'ai pas regardé le soleil. Ce soir, j'ai vu la pleine lune en sortant les poubelles.
Et puis là, j'écris ces mots que je choisis, juste avant de m'endormir : le soleil était radieux, ce matin et la lune cachée, ce soir...



Chaque instant n'appartient qu'à lui, profitons-en sur le moment, tout simplement.
Et puis, n'y pensons plus !

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)

01/10/2010

Une drôle d'idée

VOID

Une idée traverse mon esprit, je l'attrape au vol et décide illico de la fixer sur papier. Plus de papier ! Restons in, voyons.
Ah, bon...

Une idée surgit donc de nulle part et hop, se retrouve décortiquée, dépecelée sur les touches de mon clavier.
Quelle drôle d'idée !

La voilà qui se lance en lettres tapées, en syllabes composées, en mots unis au bout de mes doigts.
Où est-elle mon idée parmi ces voyelles, ces consonnes, ces points et ces Delete ou encore ces Ctrl-V Y ou Z ? Elle n'est rien. Elle n'est pas là...
Ah, la voilà... Je tape à nouveau, je regarde, je cherche, je vérifie, j'Escape et, surtout, je Ctrl-S mais je n'ai plus le temps de vivre mon idée, de vivre tout ce que j'écris. De toute façon, je n'écris pas, je tape !

Au diable ce clavier, une fausse manœuvre et tout a disparu ! Où se cache mon idée ? Qui a vu mon idée ? Retrouvez mon idée !
Comment ça, elle s'est effacée ?... Je n'ai plus d'idée ?...

Une idée traverse mon esprit, je me lève, je sors un bloc tout neuf de mon tiroir, j'empoigne mon plus beau stylo, je lui souris et j'écris (avec une tendresse infinie) ces quelques mots, sur la première ligne : Il était une fois...

Écrit par Hollynx   |     |   |   0 passage(s)