Skynet blogs


12/04/2011

Le papillon et l'enfant



L’enfant contemplait le papillon. Son regard le caressait tandis que l’insecte survolait la nature du printemps. Le petit garçon n’avait jamais pris la peine de le regarder ainsi et on aurait dit que l’animal, sentant son admiration, dansait une danse des fleurs rien que pour lui : une marguerite par-ci, un bouton d’or par-là et les deux nouveaux amis s’en donnaient à cœur joie.

Survint alors un gros bourdon qui, de son air bougon, toisa le petit papillon et fit mine d’attaquer le petit garçon. Va-t-en sale bête !, hurla l’enfant effrayé mais l’insecte peu sympathique fit le tour de sa tête en prenant bien soin de bourdonner au creux de ses oreilles, des mots que seuls les insectes piquants peuvent comprendre. Sous la menace, le petit garçon se mit à pleurer si fort que le papillon en sentit son cœur se briser. Va-t-en vilaine créature !, vociféra le copain de l’enfant mais en vain car cela eut pour effet d’augmenter son agressivité, si bien qu’il fonça la tête la première vers son rival volant.

Le choc fut violent et le bourdon, après un virage à gauche, s’envola vers l’horizon où il disparut rapidement. Nos deux amis restèrent quelques instants dans le doute d’un retour possible mais le calme était revenu. Alors, le papillon redressa ses ailes pliées, le petit garçon sécha ses larmes et tandis que l’un survolait à nouveau la nature du printemps, l’autre le contempla, le sourire aux lèvres.

Cette histoire n’est pas possible, me direz-vous : jamais on n’a vu un papillon tenir tête à un bourdon, résister à un tel choc d’attaque et enfin lisser ses ailes pliées comme s’il ne c’était rien passé. Ah bon ? Ce n’est pas possible, ça ? Mais, vous répliquerai-je, dans le monde imaginaire tout est possible ! La preuve, le petit papillon vient de se poser sur mon clavier et le petit garçon m’appelle, au fond du jardin…

Écrit par Hollynx   |     |   |   0 passage(s)

Les commentaires sont fermés.