09/07/2008

Le baume au cœur

Missing image

Face à la mer, je laisse s'échapper mes pensées au vent: mes soucis s'envolent, d'agréables images colorées envahissent mon esprit, mes tracas se noient dans les flots, tandis que d'étranges énergies positives violent agréablement mon imaginaire, mon cœur et mon corps.
Je suis bien, les pieds dans l'eau, les cheveux gonflés de l'air marin, les yeux au large et les oreilles dans le bruit de l'immensité ondulante.
Missing image

Une mouette, à moins que ce ne soit un goéland, crie non loin de moi. Elle me ramène sur le rivage car, l'espace d'un moment et sans même m'en rendre compte, pour de plus mystérieuses aventures, j'avais quitté le sable, clone du coquillage que le courant emporte par delà la réalité de la côte, minuscule crustacé sans âme que rien n'arrête, pas même le cri d'une mouette.

Et voilà que soudain mes pensées reprennent possession de mon esprit, mes soucis reviennent, la lumière diminue, mes tracas sortent des vagues et pourtant je suis bien, les pieds dans l'eau, avec l'impression d'avoir touché au bonheur à l'état pur.

Écrit par Hollynx   |     |   |   2 passage(s)